En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer une navigation personnalisée En savoir plus sur les cookies

Ok, c'est noté !
  • fr
  • en
  • Végétal, snacking : le top des tendances 2019 sur la planète food

    06 février 2019Actus et tendances food & drink

    Dans un secteur en perpétuelle évolution, qu’en est-il des tendances food qui feront 2019 ? Entre prise de conscience environnementale et nouveaux modes de consommation, on vous dit tout !

     

    #1 – Le consommateur aventureux : à la recherche de nouveauté. 

    Depuis quelques années, la mondialisation suscite la curiosité des consommateurs de découvrir de nouveaux aliments et boissons. Par exemple, les consommateurs américains, britanniques et chinois affirment que les 2/3 aiment découvrir de « nouvelles saveurs ». En conséquence, les marques apportent de nouvelles variétés sur le marché et se différencient par une multitude de caractéristiques telles que la couleur, les arômes.

     

    La pause sensorielle 

    Il s’agit de capter les sens du consommateur grâce à l’attrait visuel du produit, à un mélange de goût, à une texture originale ou à une expérience consommateur. Exemple: la marque Torres invente les croustilles au parfum de vin mousseux.

     

    Susciter la curiosité des consommateurs en incluant un élément de surprise

    Cette tendance peut intégrer plusieurs techniques telles que celle d’insérer ingrédient « surprise » au cœur du produit, proposer un trompe-l’œil ou une nouvelle saveur que nous ne sommes pas habitués à associer à tel ou tel produit. Exemple: Naga Chocolate lance le chocolat Chilli, au piment, et incite le consommateur à le goûter. 

     

    #2 – Le règne du végétal : le healthy food. 

    Manger à base de plantes est en train de très « mainstream ». De plus en plus, les consommateurs font des choix alimentaires plus sains et la vente d’ingrédients végétaux grimpent en flèche dans toutes les catégories. De nombreuses marques substituent par exemple la viande aux plantes. En outre, certaines s’adaptent en fonction de leurs produits déjà existants. C’est le cas d’Innocent, qui lance son nouveau smoothie « Supergreen » pour attirer une cible plus responsable. 

     

     

    #3 – La consommation alternative : des modes de consommations hybrides. 

    La recherche de protéines alternatives a entraîné une consommation accrue de légumineuses : haricots noirs, lentilles, pois, riz, noix et graines, pois chiches et même… d’insectes. Aujourd’hui, beaucoup cherchent une consommation dite « hybride ». Et si les marques s’adaptent à leurs besoins en proposant de plus en plus d’aliments alternatifs ou végétaliens, elles doivent également se différencier sur le marché. La tendance est donc à l’innovation sans se détacher de la gourmandise. Par exemple : Magnum lance son eskimo végétalien aux amandes.

     

     

     

    #4 – L’appel du vert : Objectif 0 déchet. 

    Aussi, le secteur food s’engage de plus en plus à répondre aux attentes de ses clients en matière de développement durable. Soucieux de leur empreinte écologique, les producteurs s’engagent maintenant massivement dans la fabrication de produits bio et moins emballés. La société Ooho a créé une goutte d’eau à mâcher afin de palier l’abondance de bouteilles en plastique trouvées dans l’océan. 

     

     

    #5 – Le snacking : à tout âge et en toute circonstance. 

    Le snacking existe depuis des décennies. Ce qui change, c’est la façon dont les gens consomment le snacking. Aujourd’hui, c’est l’une des tendances les plus en vogue du moment, toutes générations confondues. Pour quelles raisons ? 63% des millennials déclarent avoir remplacé leurs repas par des « collations » parce qu’elles sont trop occupées. Et les marques le savent ! Exemple: Babybel développe une collation avec un mini babybel accompagné d’un « craker ». De plus, 50% de la génération X sont enclins à réduire leur consommation de snacks sucrés, car ils en consomment trop. Enfin, 67% des baby-boomers modifient leur régime alimentaire pour améliorer leur santé. Pour satisfaire tout le monde, les marques développent alors plus de snacks mais en se préoccupant de leur valeur nutritionnelle. On rencontre, par conséquent, de plus en plus de snacks végétaliens / sans sucre / sans calories. 

     

     Source : Innova Market Insight