En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer une navigation personnalisée En savoir plus sur les cookies

Ok, c'est noté !
  • fr
  • en
  • Rencontre avec Xenia Von Poser, nouvelle Directrice Sopexa Allemagne

    13 février 2018

    De la cuisine orientale à la littérature en passant par le cinéma... Découvrez la personnalité surprenante de Xenia, la nouvelle Directrice de Sopexa Allemagne.

    Quel est ton talent (caché) ?

    Un rire contagieux.

    Ta plus grande passion ?

    Je suis très cinéphile. Récemment j’ai « the happy film », la recherche du bonheur par un designer newyorkais très original ou encore les superbes images du metteur en scène coréen Park Chan-wook dans « the handmaiden ».

    Un objet qui ne te quitte jamais ?

    J’ai toujours un bouquin dans mon sac, je lis 50 livres par an. Dernièrement le Prix Goncourt 2017 d’ Eric Vuillard sur l’ Allemagne. Un bon livre pour moi c’ est quand je regrette qu’ il se termine.

    C’est quoi pour toi la définition d’une bonne agence ?

    C’est quand un client sort de réunion inspiré, compris, se sachant bien conseillé et se félicitant de travailler avec nous.

    Ton métier en une phrase ?

    Comprendre demain pour développer une stratégie créative intelligente aujourd’hui.

    Une personnalité food qui t’inspire ?

    La cuisine orientale de Yottam Ottolenghi me séduit, j’adore ses recettes végétariennes à l’ eau de rose ou à la fleur d’ oranger. Mes enfants « sont tombés dedans quand ils étaient petits » et en raffolent.

    Une citation qui te guide ?

    « Whenever you get there, there is no there there” de Gertude Stein me parle et me correspond car je pense ne jamais être arrivée mais toujours en voyage. 

    Dans ton casque il y a…

    …rarement de la musique mais plutôt mes amis aux quatre coins du monde de Baghdad à NYC en passant par Zurich et Berlin.

    Un sport que tu aimerais pratiquer plus ?

    Le calme olympien.

    Une coutume locale allemande que tu aimes ?

     Rire aux éclats en regardant « dinner for one » le soir du réveillon.