En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer une navigation personnalisée En savoir plus sur les cookies

Ok, c'est noté !
  • fr
  • en
  • La vie de nos ruches durant l'hiver

    19 novembre 2018Actus Sopexa

    🐝 Vous avez déjà connaissance de notre engagement auprès de la start-up Label Abeille. L’heure pour nous de vous donner des informations sur la vie de nos ruches et l’activité des apiculteurs qui s’en occupent. Que va-t-il se passer dans nos ruches cet hiver ? 

     

    La saison la plus froide de l’année arrive à grands pas… Il faut le savoir : l’hiver peut être critique pour les colonies d’abeilles. A cette période, elles vont donc rester dans leurs ruches pour n’en sortir que quelques mois plus tard. C’est ce que l’on appelle l’hivernage. Quoi qu’il en soit, ce n’est plus la saison pour elles de butiner puisque les premiers froids ont mis fin aux floraison de l’arrière saison. 

     

    Durant cette période, les abeilles se rassemblent jusqu’à faire une boule. C’est ce qu’on appelle « se grapper ». 
    A l’extérieur de cette boule, elles forment un « manteau », une action simultané de toutes les abeilles qui vise à maintenir l’intérieur de la grappe au chaud à une température proche de 30 degrés. 
    La bonne exécution de ces étapes est essentielle car en dessous de 7 °C, la vie des abeilles oscille. S’il ne fait pas assez chaud, la grappe se délie et les abeilles tombent…

    Pour maintenir cet équilibre, il faut donc savoir que l’abeille ne dort pas. On parle donc d’hivernage mais elles n’hibernent pas à proprement parler. 

     

    Quel rôle pour les apiculteurs durant cette période ? 

    Malheureusement, avec le repli des abeilles dans leurs ruches respectives, la surveillance est difficile. Ils doivent donc être très attentifs et se contenter d’observer les signes extérieurs pour veiller aux éventuelles défaillances de la ruche. 

    Pour éviter une certaine condensation des ruches causées par le froid et l’humidité, l’apiculteur doit les protéger un maximum. Aussi, il doit les éloigner du vent. Période plus calme, c’est souvent à ce moment là que l’apiculteur en profite pour distribuer et commercialiser le miel récolté. 

     

    Comment Label Abeille peut-il nous aider à prendre soin de nos ruches en hivernage ? 

    C’est simple. Grâce à leur application, nous pouvons tout connaitre sur nos ruches :  température, taux d’humidité, luminosité ou encore pression. Evidemment, au moindre problème, l’application fait état de la défaillance. En fait, c’est une ruche connectée