En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer une navigation personnalisée En savoir plus sur les cookies

Ok, c'est noté !
  • fr
  • en
  • Du poisson au gibier ? De plus en plus de carnivores au Japon

    Actus et tendances food & drink

    En 2017, le « Niku Fes » (niku (viande) festival), évènement carnivore déployé sur 17 sites couvrant le territoire japonais a rassemblé plus de 5,000,000 de consommateurs.

    Pendant ce temps, la prolifération des animaux sauvages inflige des pertes chiffrées à 137 millions d’euros aux agriculteurs en 2016, dont la moitié attribuée aux seuls chevreuils et sangliers.

     

    Le gouvernement japonais encourage la chasse de ces animaux depuis plusieurs années, mais seul 10% du million de tête abattu n’est en réalité consommé. Le Ministère de l’Agriculture, des Forêts de la Pêche vient ainsi d’annoncer la création d’un système de certification du gibier japonais qui sera proposé aux quelques 500 installations de traitement du gibier dénombrées dans l’archipel.

     

    Un label sera accordé aux sites de transformation qui respecteront les nombreuses règles de salubrité imposées par le ministère.

     

    porcinet dans la forêt