En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer une navigation personnalisée En savoir plus sur les cookies

Ok, c'est noté !
  • fr
  • en
    • Toutes les actus
    • DigitalFoodLab, Vitagora et Sopexa publient la 1ère étude sur la FoodTech française

    DigitalFoodLab, Vitagora et Sopexa publient la 1ère étude sur la FoodTech française

    07 décembre 2017Actus et tendances food & drink

    DigitalFoodLab, en partenariat avec Sopexa, seule agence internationale de communication spécialisée Food, publie la première étude portant sur la FoodTech en France. Vitagora, le pôle de compétitivité agroalimentaire des régions Bourgogne-Franche-Comté et île-de-France s’est également joint à ce projet. Cette étude a pour objectif de mesurer et de décrypter cette tendance, pour mieux l’accompagner.

    Créé en 2013 par trois entrepreneurs, DigitalFoodLab s’est donné pour mission d’accompagner la FoodTech en mettant à disposition des entreprises de ce secteur un panel d’outils contribuant à leur développement. Son objectif est de rassembler toutes les données relatives à ce secteur et de faciliter la rencontre et les synergies entre les différents acteurs. La base de données du DigitalFoodLab sur laquelle s’appuie l’étude est ainsi la base la plus complète et la mieux structurée en France.  

    Spécialiste depuis près de 60 ans de la communication Food, Drink et Lifestyle en France et à l’international, Sopexa est au cœur de l’actualité et des tendances sur ce secteur en pleine évolution et a naturellement soutenu ce projet.  

    Cette étude a été menée de 2013 à 2017 et détaille :

     

    –    Les investissements FoodTech en France, avec des mises en perspectives sur leur place dans la FrenchTech et dans le Monde.
    –    L’évolution des investissements avec l’identification des investisseurs et des différents types de levées de fonds.
    –    La composition de son écosystème à travers une étude par domaine : AgTech, Foodscience, FoodService, Media, Delivery & Retail, Coaching.
    –    La répartition géographique de la FoodTech par région.
    –    Les tendances, à plus ou moins long terme, pour investir, créer ou collaborer.

     

    Il ressort notamment de cette étude que le nombre de créations de start-ups a été multiplié par 3 entre 2014 et 2016 et on en compte 472 en 2017.

     

     

    Sur le plan global, les investissements de FoodTech représentent en 2016 11 % des investissements de la FrenchTech, avec 90 % de ces investissements concentrés dans 3 catégories : AgTech (68M depuis 2013), Foodservice (45M) et Retail & Delivery (127M).

     

     
    Quant au poids de la FoodTech française au niveau mondial, avec 219 levées de fonds entre 2013 et 2017, la France est 6ème en termes de nombre de levées, et 7ème en termes de montant investi. L’investissement médian s’élève à 500 000 € en France.

     

    Vous souhaitez obtenir le rapport complet de cette étude ? Contact Presse : Ghislaine Plus

     

    Consulter l’infographie complète